Viviers et sa cathédrale : diocèses de Viviers et de Valence

Viviers est une petite ville gallo-romaine qui longe la confluence de la Drôme et de l’Ardèche. L’évêque du diocèse de l’Ardèche y siège à partir du Vème siècle. Il devient le maître de la ville qui est construite en contrebas de son château. La cathédrale est construite au XIIème siècle. Au Moyen-Âge, Viviers devient principalement une ville bourgeoise et prospère. Elle se construit des remparts pour se protéger de la guerre de cent ans. A la Renaissance, Viviers prospère sous le règne de Claude de Tournon qui reconstruit le centre de la cathédrale. Mais, lors des guerres de religions, un riche bourgeois prend le contrôle de la ville et détruit la cathédrale. Elle sera reconstruite au milieu du XVIIIème siècle par l’évêque François Renaud de Villeneuve. Lors de la Révolution Française, l’évêché est supprimé et le diocèse de Viviers est rattaché à celui de Mende pendant 30 ans.